Mesures de prévention-santé face au Covid-19

IMPORTANT

Votre centre va rouvrir ses portes et les formations vont donc reprendre PROGRESSIVEMENT à compter du mardi 12 Mai 2020.
 

Chaque personne ayant démarré une formation dans notre centre sera contactée individuellement par mail ou par téléphone pour lui communiquer la date de reprise sa formation. 

Merci de ne pas vous rendre en centre avant d'y avoir été invité(e). 

Pour le respect de tous, lors de votre retour en centre, nous vous remercions d'appliquer scrupuleusement les mesures de prévention santé ci-dessous.

Merci de votre compréhension et à très bientôt dans notre établissement.

Des questions ?

Nos équipes sont à votre écoute :

Les mesures de prévention-santé prises pour vous accueillir :

• Nettoyage et désinfection de tous les locaux par notre société de nettoyage
• Marquages au sol à l’accueil, aux distributeurs, dans les salles de formation

• Remise de masques chirurgicaux (2 par jour) à chaque apprenant lors de son arrivée en centre de formation et transmission des consignes de sécurité
• Mise à disposition de gel hydroalcoolique
• Organisation de pauses et de déjeuners décalés afin de respecter les mesures de distanciation sociale
• Mise en place de cours adaptés avec l’effectif maximal imposé et distanciation sociale d’1 mètre entre chaque personne.
• Suspension des cours d’Education Physique et Sportive pour les sections qui en ont à leur programme.

Cliquez sur "+" pour consulter nos recommandations sur le port du masque

Cliquez sur "+" pour consulter nos recommandations sur le port du masque

EN CAS DE SYMPTÔMES

Vous pensez présenter des symptômes du Covid-19 (fièvre, toux, fatigue, maux de tête et de gorge, courbatures, difficultés respiratoires) ?

-▷ Présentez-vous à l’accueil de votre centre. Des membres de notre personnel vous accompagneront dans la marche à suivre.

Toute personne présentant des symptômes du Covid-19 doit s’abstenir de se rendre au centre de formation et consulter son médecin traitant. Un justificatif de rendez-vous médical devra être présenté à son retour sur le site de formation.

Vous avez été en contact direct avec un cas confirmé de Covid-19 au cours des 24h précédant l’apparition de vos symptômes ?

-▷ Vous ne devez pas venir en formation dans votre centre pendant 14 jours consécutifs.

Nous vous demandons de respecter strictement les consignes citées ci-dessus. Elles ont vocation à sauver des vies, à commencer par la vôtre et celles de vos proches.

 Vie quotidienne au centre :

  • Respectez les horaires
  • Respectez 1 mètre de distanciation sociale
  • Lavez-vous les mains avant et après l’utilisation d’un équipement collectif en libre-service (photocopieurs / distributeurs de boissons)
  • Ne vous rendez pas directement dans le bureau d’un référent ou d’un responsable de formation, mais passez par l’accueil pour toute demande

En salle  :

  • Utilisez uniquement votre matériel (stylos, feuilles…)
  • Jetez tous vos déchets à la poubelle

Nous vous demandons de respecter strictement les consignes citées ci-dessus. Elles ont vocation à sauver des vies, à commencer par la vôtre et celles de vos proches.

Visiteurs et livreurs, vous devez vous enregistrer dans le cahier « visiteurs » disponible à l’accueil. L’hôte d’accueil vous transmettra les consignes de livraison ou toute information utile. Vous ne devez quitter la zone d’accueil sous aucun prétexte.

Toutes les consignes de prévention seront affichées à l’accueil de votre centre de formation.

Des questions ?

Nos équipes sont à votre écoute :

Financez la formation de vos salariés en chômage partiel avec le FNE Formation

Le Fonds National de l’Emploi (FNE) prend en charge à 100% vos coûts pédagogiques de formation à distance engagés pour vos collaborateurs en chômage partiel.

Votre entreprise a demandé à bénéficier du mécanisme d’activité partielle ? Avez-vous pensé à former vos salariés pendant la période d’inactivité ?

Tertia - CCI Formation Hauts-de-France vous propose une offre de formation à distance financée à 100 % * avec le FNE Formation !

Qu’est-ce que le FNE Formation ?

Dans le cadre de la crise du COVID 19, le Fonds National pour l’emploi (FNE) Formation prend en charge 100% des coûts pédagogiques* à hauteur de 1 500€ par salarié en chômage partiel. Le FNE Formation est financé par l’Etat (Direccte).

Toutes les entreprises en activité partielle sans condition de taille d’entreprise ou de secteur d’activité.

Tous les salariés, à l’exception des salariés en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation, sont éligibles, indépendamment de la catégorie socio-professionnelle ou du niveau de diplôme des salariés

Toutes les actions de formation à distance, les bilans de compétences et les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience (VAE) peuvent être financées à l’exception des formations obligatoires relatives à la sécurité.

L’employeur doit recueillir l’accord écrit du salarié pour le suivi de la formation et formuler une demande de subvention.

Nos conseillers vous accompagnent tout au long de votre projet formation et dans l’élaboration du dossier.

Vous souhaitez bénéficier de cette mesure et former gratuitement*
vos équipes pendant cette période d’inactivité ?

L’un de nos experts-formation va vous accompagner !

Plus que jamais, CCI Formation Hauts-de-France tient à vous accompagner dans la montée en compétences de vos équipes grâce à des formations à distance éligibles au dispositif FNE (anglais, bureautique, management…).

Découvrez dès maintenant notre catalogue dédié et choisissez les formations qui vous intéressent.

Le Fonds National de l’Emploi est un dispositif financé par la DIRECCTE.

* La prise en charge des coûts pédagogiques des formations à distance est soumise à conditions
et sous réserve d’acceptation de votre demande auprès de la DIRECCTE.

Au-delà de 1 500 € TTC par salarié, le dossier fera l’objet d’une instruction plus détaillée, notamment sur la justification du niveau du coût horaire.

COVID-19 : toutes les réponses à vos questions

 

 

Votre centre de formation suit de très près l’évolution de l’épidémie de Covid-19 et est en lien permanent avec les pouvoirs publics. Nous mettons à votre disposition un document unique regroupant l’ensemble des questions et réponses suite aux mesures de confinement. Des conseillers Formation se tiennent également à votre disposition afin de répondre rapidement à vos interrogations. 

Vous avez des questions concernant le Coronavirus ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour accéder à toutes les réponses

Inscription : conférence sur la réforme de la formation

La réforme de la formation vous intéresse ?

Participez à notre conférence animée par Philippe Bernier ! 

 

Vendredi 08 novembre, rendez-vous à Tertia à Aulnoy-lez-Valenciennes pour participer à notre matinée consacrée à la réforme de la formation 1 an après : "Les enjeux stratégiques, humains et l'ordonnance du 21 Août 2019"

Seront abordés : le CPF, l'alternance, le plan de développement des compétences, l'entretien professionnel...


Une conférence animée par Philippe BERNIER,

Dirigeant du Groupe Caraxo-Jualbe

Consultant en droit de la formation, ingénierie de la formation, GPEC et négociation sociale

Directeur des Masters 1 & 2 Droit Social et RH – Faculté de Droit de l’Institut Catholique de Lille

Co-directeur de l’école de l’alternance de la faculté de droit de l’ICL

Docteur en Droit – Maître de conférences

INSCRIPTION

Pour participer, inscription obligatoire en ligne. Cliquez sur bouton ci-dessous pour confirmer votre participation :

CONFÉRENCE : LA RÉFORME DE LA FORMATION, 1 AN APRÈS

TERTIA
10 Avenue Henri Matisse
59300 Aulnoy-lez-Valenciennes 
Vendredi 08 novembre : 08h30 - 12h00

[TEMOIGNAGE] Formation SECOND – Apprenez à devenir un véritable bras droit

Formation CCI Hauts-de-France vous invite à découvrir le témoignage de Céline Faure qui suit actuellement la formation Second à Arras.

Elle nous fait part de son regard sur le rôle de « second », des raisons pour lesquelles elle a choisi de suivre cette formation, ainsi que ses premières impressions.

Votre contact

Luc MESSAGER
06 03 80 14 83
luc-messager@siadep.com

Institut du Dirigeant – C’est parti !

Le lancement de la première promotion de l’institut du Dirigeant a eu lieu ce 19 mars  2019.

Ce parcours complet et unique dédié aux dirigeants patrimoniaux, se déroule au CEPI Management  à Marcq-en-Baroeul .

Les 12 apprenants ont découvert leur programme de formation composé de 4 bloc de compétence autour de la stratégie, la gestion financière, les ressources humaines et l’innovation.

Imaginé et conçu par le Medef et la CCI Hauts-de-france, ce programme  a pour ambition d’apporter des réponses par des intervenants experts  aux dirigeants sur les enjeux de développement de leur entreprise et de faciliter les échanges sur des problématiques communes.

Votre contact

Luc MESSAGER
06 20 28 29 26
luc-messager@siadep.com

Un atelier pour comprendre les marchés publics

Les marchés publics vous offrent de véritables opportunités d'affaires.

Pour vous aider à les saisir, Formation CCI Hauts-de-France vous propose un atelier au cours duquel vous apprendrez à en comprendre les grands principes, les enjeux et à optimiser vos réponses.

Rendez-vous le :

MERCREDI 6 février 2019 DE 9H A 11H 

 

Programme : 

- 1er avril 2019 : Nouveau code de la commande publique : Présentation de ce nouveau code.

- Focus sur la dématérialisation, la signature électronique et la réponse en groupement,

- Trucs et astuces pour mieux répondre aux appels d'offres

Animé par Hamid Mélia, formateur-consultant, juriste, ancien acheteur public.

Pour participer

Contactez Sophie PONS :
03 27 51 31 32

s.pons@grandhainaut.cci.fr

Retrouvez aussi l'atelier

  • à ROUBAIX
    • le 30 janvier de 9h à 11h
    • Laurent VANDERCRUYSSEN
      • 06 20 28 29 26
  • à LENS
    • le 30 janvier de 14h à 16h
    • Contact : Luc Messager
      • 06 03 80 14 83

Le bilan de compétences

Le bilan de compétences, super outil de management

Pour l’entreprise, le bilan de compétences est un ‘super outil de management’ pour accompagner une mobilité professionnelle interne ou externe. Il permet à l’employeur de montrer sa volonté à accompagner un collaborateur dans son évolution professionnelle. Dans le cadre d’un plan social ou d’une réorganisation de l’entreprise, c’est aussi une façon d’accompagner le salarié de façon plus sereine.

Le point avec Laurence Roger du SIADEP (Formation CCI Hauts-de-France) basé à Lens mais rayonnant sur Arras, Douai, Lille et Béthune.

 Vérifier le savoir-faire

‘Certaines entreprises nous commandent des bilans de compétences ou d’orientation ou de carrière pour vérifier le savoir-faire d’un collaborateur et/ou son savoir-être’, explique Laurence Roger, directrice formation emploi et alternance au Siadep, l’un des centres de formation de la CCI Hauts-de-France.

Concrètement, l’entreprise transmet une fiche de poste, charge au SIADEP de tester les compétences et de formuler les préconisations éventuellement nécessaires. Sont alors utilisés plusieurs tests et sondages sur les valeurs de la personne, ses intérêts, ses aptitudes via des questionnaires internes mais aussi des tests de personnalité.

 

Evolution professionnelle 

D’une durée maximale de 24 heures (la durée exacte étant définie en fonction des besoins du bénéficiaire), le bilan de compétences se découpe en séquences de 3 heures, réparties sur 8 semaines.

‘Cela nécessite un gros investissement personnel, notamment en menant des enquêtes de terrain sur le métier visé mais aussi poser des questions à sa famille, ses amis, ses collègues. Le bilan de compétences présente des garanties pour sécuriser un changement de poste, pour identifier qui peut évoluer et comment. C’est aussi un indicateur fiable pour le collaborateur, afin d’être sûr que sa nouvelle orientation corresponde bien à ses aptitudes’, poursuit Laurence Roger.

Dans un monde professionnel où tout bouge très vite, il faut que le chef d’entreprise puisse savoir si la personne qu’il pressent à un poste sera ou non à l’aise dans ses nouvelles attributions.

‘Une personne peut avoir des aptitudes sur le papier mais sera-t-elle capable de réaliser les missions qui lui sont confiées ?’, questionne Laurence Roger.

 

Financer son bilan

Le bilan de compétences est éligible au CPF, il peut donc être pris en charge financièrement et/ou figurer dans le plan de formation de l’entreprise. Malheureusement, peu de sociétés osent le proposer à ses salariés. A l’inverse, les salariés peuvent aussi avoir peur qu’une demande de bilan de compétences soit perçue comme un souhait de quitter l’entreprise… Attention, un employeur ne peut pas forcer un salarié à effectuer un bilan de compétences.

‘La synthèse de l’exercice appartient toujours au bénéficiaire, on ne peut faire une restitution tripartite qu’avec l’accord express de l’intéressé’, prévient Laurence Roger.

Le bilan de compétences et son usage sont en effet très réglementés.